Tableau de bord

le 23/08/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

La filiale de capital investissement du groupe CDG vient d’annoncer son entrée dans le capital de Trarem, société spécialisée dans le mobilier de bureau, détenue par la famille Bennis. Portée par le fonds Capmezzanine II SCR, l’opération s’est faite sous forme d’augmentation de capital. Son montant n’a pas été dévoilé. 

Trarem est spécialisée dans la conception et l’aménagement d'espaces de travail. Crédit photo : Trarem.
La filiale de capital investissement du groupe CDG vient d’annoncer son entrée dans le capital de Trarem, société spécialisée dans le mobilier de bureau, détenue par la famille Bennis. Portée par le fonds Capmezzanine II SCR, l’opération s’est faite sous forme d’augmentation de capital. Son montant n’a pas été dévoilé.

La prise de participation s’est faite à travers le fonds Capmezzanine II SCR, sous forme d’augmentation de capital. C’est la troisième opération du genre réalisée par ce véhicule d’investissement après l’entrée dans le capital de T2S (distribution et maintenance de matériel médical) et Maymana (produits de boulangerie-pâtisserie et services de traiteur haut de gamme).

« L’augmentation de capital opérée par le fonds servira à doter l’entreprise d’une assise financière solide afin d’accélérer sa croissance. D’autre part, l’institutionnalisation de la société renforcée par ce partenariat dotera Trarem d’une forte agilité pour adresser les enjeux de croissance dans son marché », explique un communiqué diffusée ce jeudi 10 janvier par CDG Capital Private Equity.

Selon les données figurant dans le portail Inforisk, le capital de Trarem à fin 2018 était de 26,7 millions de dirhams. Ni CDG Capital Private Equity ni Trarem n’ont communiqué pour l’instant sur le montant de cette injection de cash. « Tout ce que nous pouvons vous dire est dans le communiqué », nous dit une source à la filiale Private Equity de la CDG.

Fondée en 1957, Trarem est détenue depuis 1967 par la famille Bennis. La société, dirigée aujourd’hui par Samir Bennis, est spécialisée dans la conception et la fabrication de mobilier et de produits pour l’aménagement d’espaces bureaux. Si elle conçoit et fabrique une partie de ses produits dans son usine casablancaise, Trarem est également la représentante au Maroc de marques internationales comme Herman Miller et Interstuhl. 

«Ce partenariat nous permettra d’accélérer la croissance de l’entreprise tout en l’institutionnalisant. Nous avons choisi CDG Capital Private Equity car nous avons été séduits par leur approche d’accompagnement pour des entreprises en phase de croissance. Nous sommes un groupe industriel marocain, fondé par mon grand-père il y a 60 ans et sommes convaincus que c’est le moment opportun pour Trarem pour profiter des opportunités de croissance et prendre des parts de marché tant au Maroc qu’à l’échelle du continent africain », déclare Samir Bennis dans le communiqué annonçant l'opération. 

CDG Capital Private Equity affirme pour sa part que cette « entrée dans le tour de table de Trarem intervient dans un contexte d’opportunités sur le marché du mobilier professionnel ».

« En effet, l’arrivée d’acteurs industriels au Maroc et le positionnement du pays comme hub financier en Afrique à travers le pôle Casa Finance City sont autant d’ingrédients pour un cycle favorable du mobilier d’entreprise », ajoute le communiqué. 

Rappelons à ce titre que Trarem Afrique a connu un exercice 2017 difficile, selon les données affichées sur Inforisk. Son chiffre d'affaires s’est inscrit en baisse, passant de 112 millions de dirhams en 2016 à 90,8 millions en 2017. Un exercice où elle a affiché une perte nette de 1,4 million de dirhams, contre un bénéfice net de 8,4 millions un an plutôt. 

Interpellée par Le Boursier sur cette chute libre des résultats de l'entreprise, et donc sur l'opportunité d'investissement pour CDG Capital Private Equity, une source au sein de la société de capital risque répond que "l'on ne peut pas juger de la qualité d'un actif ou de l'opportunité d'investissement dans une entreprise sur la base des seuls chiffres d'un exercice comptable". Dont acte.

Page d'accueil Actus