Page d'accueil Actus

Les OPCVM Obligations continuent de séduire les investisseurs

medias24

L’engouement des investisseurs pour les fonds obligations moyen et long terme se confirme, d’après les dernières statistiques des OPCVM publiées par l’Autorité marocaine du marché des capitaux. Explication.

L’engouement des investisseurs pour les fonds obligations moyen et long terme se confirme, d’après les dernières statistiques des OPCVM publiées par l’Autorité marocaine du marché des capitaux. Explication.

Dans un contexte marqué par une forte baisse du marché des actions, les investisseurs se désengagent de plus en plus des OPCVM actions et s’orientent vers les OPCVM obligations et monétaires. C'est ce qui ressort des dernières statistiques des Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) publiées par l’Autorité marocaine du marché des capitaux.

Il importe d’indiquer que le MASI, principal indice de la cote, s’est déprécié de 10,64% en variation annuelle, à la clôture de la séance du vendredi 26 octobre 2018.

Dans ce contexte, "les investisseurs qui sont averses au risque et qui souhaiteraient attendre que les choses se clarifient avant de faire leur come-back sur le marché des actions, optent pour d’autres placements tels que les OPCVM obligations MLT ; obligations court terme, voire les fonds monétaires", nous avait affirmé Mouhammed Mariane, directeur à la société de gestion Marogest, dans un précédent article. 

        >> Lire aussi : Les OPCVM pour résister à la morosité du marché boursier

Et de continuer : "Ce sont des classes d’OPCVM [obligations et monétaires, ndlr] qui offrent, certes, un potentiel de rémunération inférieur à celui des actions sur le long terme, mais en même temps le risque associé à ces placements est nettement inférieur à celui du placement en actions".

En effet, au 26 octobre 2018, les indices de performance des OPCVM Monétaires, Obligations court terme et obligations moyen et long terme affichent une variation positive depuis le début de l’année en cours, contrairement aux autres catégories des OPCVM, selon les dernières statistiques publiées par l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC). 

Indices de performance 

Source: AMMC

Dans le détail, l’indice de performance des OPCVM obligations moyen et long terme dégage une hausse de 2,15% YTD au 26 octobre de l’année en cours. La plus forte hausse réalisée dans cette catégorie d’OPCVM a atteint 3,16% YTD au 2 novembre 2018, au moment où la plus forte contre-performance s’élève à 4,91%.

L’indice de performance des OPCVM obligations court terme affiche une progression de 2,12% YTD au 26 octobre. Au 2 novembre, la plus forte variation à la hausse qui a été réalisée dans cette catégorie d’OPCVM s’est située à 3,02% YTD. Pour sa part, la plus faible performance s’est établie à 1,15% YTD

L’indice de performance des OPCVM monétaires, pour sa part, dégage une progression YTD de 1,79%. Il convient de souligner que la plus forte variation des OPCVM monétaire a atteint 2,45% YTD au 2 novembre. En face, un OPCVM monétaire affiche une contreperformance de 3,55% pendant la période retenue.

Un gérant OPCVM de la place trouve que la performance des OPCVM obligations est "tout à fait normale" puisque la courbe des taux des bons de Trésor est restée stable. Dans le cas où la courbe bougerait, soit à la hausse ou à la baisse, cela impacterait la performance de cette catégorie des OPCVM".

Il explique : "La courbe des taux des bons de Trésor a observé une certaine stabilité, voire une très légère correction à la hausse, ce qui se reflète sur les fonds analysés à travers leur rendement".