Page d'accueil Actus

La bancassurance a progressé de 21% en 2017

medias24

En ligne avec la croissance qu’a connue le secteur bancaire et celui des assurances au Maroc, l’activité de la bancassurance a bondi de 21%, atteignant un montant de 9,7 MMDH en 2017. Sa contribution dans la collecte des primes a ainsi doublé en 10 ans (2008-2017). Détails des derniers chiffres de l’ACAPS.

En ligne avec la croissance qu’a connue le secteur bancaire et celui des assurances au Maroc, l’activité de la bancassurance a bondi de 21%, atteignant un montant de 9,7 MMDH en 2017. Sa contribution dans la collecte des primes a ainsi doublé en 10 ans (2008-2017). Détails des derniers chiffres de l’ACAPS.

En 2017, l’activité de la bancassurance a enregistré une progression de 21% par rapport à 2016, pour atteindre un montant de 9,7 MMDH, selon les chiffres publiés par l’ACAPS. Les trois premières banques qui présentent des opérations d’assurances sont AWBBCP et BMCE Bank (voir tableau ci-dessous).

Source: Acaps

Sa contribution dans la collecte des primes a ainsi doublé en 10 ans (2008-2017). Avec une part de 25% en 2017 contre 23% en 2016 de l’ensemble des primes du marché, la bancassurance s’aligne sur la hausse du volume des primes du secteur qui a atteint le montant de 39 MMDH contre 35 MMDH en 2016, souligne la même source.

Les commissions encaissées par les banques au titre de l’exercice 2017 ressortent à 425 MDH, en progression de 16% par rapport à 2016 (voir tableau ci-dessous).

L’Autorité précise que le taux de croissance du chiffre d’affaires par catégorie d’assurance réalisé par les banques n’a pas connu de changement entre 2016 et 2017 pour la « Vie-Capitalisation » (22%), la « Maladie Accidents Corporels » (28%) et l’« Assistance » (3%). En revanche, la catégorie d’assurance «Crédit», après une baisse de 11% au titre de l’exercice précédent, a enregistré une progression de 25% (voir tableau ci-dessous).

Si les primes collectées par les banques au profit de l’ensemble des entreprises d’assurances représentent 9,7 MMDH (soit 25%), 82% de cet apport ont été orientés, essentiellement, vers Wafa Assurance, RMA Watanya et Mutuelle Attamine Chaabi (voir tableau ci-dessous).

S’agissant des sociétés de financement agréées, elles exploitent exclusivement la branche «Vie-capitalisation» et réalisent un chiffre d’affaires de 14,75 MDH, en augmentation de 8% par rapport à l’exercice précédent. L’Acaps a précisé que le chiffre d’affaires réalisé par «Vivalis Salaf» renoue avec la hausse après une régression pendant trois années consécutives.

En outre, sur un total de 12 associations de microcrédit, seule «Al Baraka» est actuellement autorisée à présenter les opérations d’assurances en commercialisant les produits «d’assurances de personnes», le «vol» et «l’incendie» contractés par leurs clients.

La note de l'Acaps est téléchargeable ici .

    >> Lire également:

Le secteur des assurances a enregistré une croissance de 10,9% en 2017

Les bénéfices des banques en hausse de 17,6% en 2017