Page d'accueil Actus

Crédit Habitat: comment Crédit du Maroc compte améliorer davantage ses parts de marché

medias24

L’ambition du Crédit du Maroc pour le financement de l’habitat est bien affichée, depuis qu'il a commencé à appliquer des taux immobiliers agressivement bas. A présent, la banque explore d'autres voies et stratégies pour marquer sa présence sur ce segment.

Baldoméro Valverde, Président du Directoire du Crédit du Maroc
L’ambition du Crédit du Maroc pour le financement de l’habitat est bien affichée, depuis qu'il a commencé à appliquer des taux immobiliers agressivement bas. A présent, la banque explore d'autres voies et stratégies pour marquer sa présence sur ce segment.

Crédit du Maroc veut devenir la banque de référence sur le financement de l’habitat, et elle ne le cache pas. La filiale marocaine du Crédit Agricole français a dévoilé, ce 9 octobre à Casablanca, sa nouvelle stratégie pour conquérir le marché du crédit acquéreur, et améliorer ses parts de marché sur ce segment.

"Crédit du Maroc va réinventer le crédit habitat, pour garantir une meilleure expérience client", a lancé d’emblée Agnès Coulombe, membre du Directoire en charge du pôle fonctionnement.

La banque veut renforcer son positionnement sur ce segment, et affirme que le financement immobilier bénéficie d’une place stratégique dans son plan moyen terme, baptisé CAP2020.

Pour cela, CDM a mis en place tout un "écosystème" dédié au crédit immobilier. Une nouvelle démarche qui vise à faire profiter le client final de plusieurs avantages, dont la réduction des délais ou l'obtention d'un conseil spécialisé. 

En effet, Crédit du Maroc veut fluidifier le circuit d’octroi de ce type de crédits. La banque promet d’accorder des accords de principe en ligne et en moins de cinq minutes à travers un nouveau site web dédié entièrement au financement immobilier ; avant que le client ayant obtenu ledit accord ne soit rappelé par le centre de Relations Clients sous 48 heures ouvrées, et redirigé vers le réseau bancaire pour un rendez-vous dans 5 jours maximum.

Dans la même optique de réduction des délais de traitement des demandes, le top management affirme avoir procédé à une refonte du circuit décisionnel du crédit habitat, notamment à travers une délégation des pouvoirs plus importante au réseau de distribution.

"Depuis le lancement en début septembre de cette démarche, nous enregistrons une nette amélioration de nos délais de réponse définitive sur les demandes de financement habitat, avec un délai moyen inférieur à 3 jours", souligne Mme. Coulombe. "40% des demandes sont décidées dans un délai de 1,5 jour".

A terme, Crédit du Maroc veut arriver à un taux de 75% de crédits immobiliers approuvés au niveau du réseau, et 25% de demandes seulement approuvées au niveau du siège.

D’une autre part, Crédit du Maroc affirme avoir repensé l’ensemble de son organisation distributive, afin de garantir à ses clients un accompagnement supplémentaire en termes de financement, de frais annexes, ou de fiscalité, etc. Des experts sont ainsi déployés progressivement dans le réseau de distribution de la banque, aussi bien dans les agences que dans le centre de Relation Clients, ou les espaces Maskane ; et ce pour apporter de l’assistance notamment sur des dossiers de crédit complexes nécessitant un certain niveau d’expertise.

Enfin, CDM promet un parcours client transparent, avec un dispositif d’information du client par SMS dans les étapes clés du traitement de son dossier de financement, depuis la décision jusqu’au déblocage des fonds chez le notaire.

L’ambition du Crédit du Maroc pour le financement de l’habitat est bien affichée, surtout depuis que la banque a commencé à appliquer des taux immobiliers agressivement bas par rapport à la concurrence, ce qui a suscité l’intervention de Bank Al-Maghrib.

Mais à présent, CDM veut explorer d'autres voies et stratégies pour marquer sa présence sur le crédit habitat, notamment à travers ces nouvelles démarches, inspirées de celles opérées par sa maison mère Crédit Agricole France, où 20% de la production se fait par canal digital, implanté il y a 8 ans.