Page d'accueil Actus

Centrale Danone: un déficit de 115 MDH au premier semestre 2018

medias24

Suite au mouvement de boycott de son produit phare, le lait frais pasteurisé, les résultats semestriels de Centrale Danone ont bien été impactés comme prévu. Le déficit ressort à 115 MDH à fin juin 2018, légèrement inférieur aux prévisions (-150 MDH).

Suite au mouvement de boycott de son produit phare, le lait frais pasteurisé, les résultats semestriels de Centrale Danone ont bien été impactés comme prévu. Le déficit ressort à 115 MDH à fin juin 2018, légèrement inférieur aux prévisions (-150 MDH).

Les indicateurs publiés par Centrale Danone ce mercredi 19 septembre, pour le premier semestre 2018, se présentent comme suit:

Source: LeBoursier, chiffres: Centrale Danone

La baisse du chiffre d'affaires consolidé est expliquée, selon le top management, par le mouvement de boycott qui a touché principalement le segment lait (-28%), mais également le segment des produits laitiers frais (-19%).

Pour l'Excédent Brut d'Exploitation (EBE) courant, le retrait est imputable à la baisse d'activité susmentionnée et à la non absorption des charges fixes d'exploitation.

L'insuffisance de l'EBE pour couvrir les autres coûts fixes et le résultat financier a entrainé un déficit de 115 MDH, indique le groupe dans son communiqué.

"Toutefois, les actions prises par la société pour gérer au mieux les effets du boycott ont permis une réduction des charges par rapport aux prévisions retenues dans le profit warning publié le 4 juin dernier", souligne le top management.

Pour rappel, Centrale Danone subit, depuis 5 mois, les conséquences désastreuses du boycott de son produit phare, le lait frais pasteurisé. Un mouvement qui a impliqué un repli des ventes de ses produits et une perte de ses parts de marché.

    >> Lire également: Boycott. Les ventes de Centrale Danone en baisse de 40% en trois mois

L'entreprise a déjà publié un profit warning pour alerter sur ses résultats semestriels et annuels 2018. Elle a anticipé un déficit de 150 MDH et un chiffre d'affaires en baisse de 20% pour ce premier semestre.

    >> Lire également: Centrale Danone, un boycott qui couronne une série de déboires

    >> Lire également: Round Up. Boycott du lait Centrale Danone, la crise de l'année