Page d'accueil Actus

Maroc Telecom relève ses prévisions pour 2018, après un 1er semestre en hausse

medias24

Maroc Telecom a ouvert le bal des résultats semestriels ce lundi 23 juillet. Il en ressort des résultats en progression découlant d'une activité en amélioration par rapport au premier semestre 2017, aussi bien au Maroc qu'à l'étranger. Il relève donc ses prévisions 2018, à périmètre constant et à change constant. Détails.

Maroc Telecom a ouvert le bal des résultats semestriels ce lundi 23 juillet. Il en ressort des résultats en progression découlant d'une activité en amélioration par rapport au premier semestre 2017, aussi bien au Maroc qu'à l'étranger. Il relève donc ses prévisions 2018, à périmètre constant et à change constant. Détails.

Pour ce premier semestre 2018, le résultat net ajusté part du groupe ressort à près de 3 MMDH, en hausse de 2,3% (+1,6% à taux de change constant) par rapport à la même période un an auparavant, et ce, grâce à la forte progression du résultat net des activités au Maroc, selon le top management (cliquer ici).

La tendance haussière du RNPG au titre de ce semestre a suivi celle du résultat opérationnel qui s’élève à 5,54 MMDH, en amélioration de 4,8% (+3,7% à taux de change constant) sous l’effet conjugué de la progression de 4% de l’EBITDA et d’une charge d’amortissement en hausse limitée.

La marge d’exploitation s’établit à 30,9%, en hausse de 0,1 pt (à taux de change constant).

L’activité de l’opérateur de télécoms a en effet généré un chiffre d’affaires de 17,9 MMDH à fin juin 2018, en hausse de 5% (3,3% à taux de change constant).

«Cette performance provient de la croissance soutenue du chiffre d’affaires des activités au Maroc, conjuguée à celle des filiales à l’international», lit-on sur le communiqué du groupe.

Notons qu'il s'agit d'une reprise de l'activité du groupe. Pour rappel, à fin décembre 2017, le résultat net ajusté part du groupe s’élèvait à 5,8 MMDH, en hausse de 4,4% par rapport à 2016, et ce, malgré la légère baisse de chiffre d'affaires (-0,8%) témoignant de la résistance de l'activité groupe face aux applications VoIP. En effet, l’impact de la libération de la téléphonie sur IP depuis novembre 2016 était visible sur le chiffre d'affaires du groupe qui est passé de 35,2 MMDH en 2016 à 34,9 MMDH en 2017.

    >> Lire également: Résultats financiers. Le retour de la VoIP impacte le chiffre d’affaires de Maroc Telecom

60 millions de clients

Le parc du groupe s’établit à plus de 60 millions de clients, en progression de 9,7% sur un an, tiré par une croissance aussi bien du parc des filiales (+13,6%) que des parcs Haut débit Mobile et Fixe au Maroc, précise le management.

D’autre part, les flux nets de trésorerie opérationnels ajustés s’établissent à 4,23 MMDH, en baisse de 6,5% avec des investissements en hausse de 3,2% (hors fréquences et licences) pendant la période et qui ont représenté 17,4% du chiffre d'affaires.

A fin juin 2018, la dette nette consolidée du groupe Maroc Telecom ressort à 17 MMDH, en légère hausse de 1%.

Par ailleurs, le groupe prévoit, pour le reste de l'année, une croissance de son chiffre d'affaires, de l'EBITDA et d'un Capex de maximum 20% du chiffre d'affaires, hors fréquences et licences.