Page d'accueil Actus

Établissements de paiement: Wafacash dévoile son offre

medias24

Wafacash est le premier établissement de paiement à dévoiler son offre, en attendant la publication de son agrément au Bulletin officiel, étape nécessaire pour démarrer effectivement l'activité.

Wafacash est le premier établissement de paiement à dévoiler son offre, en attendant la publication de son agrément au Bulletin officiel, étape nécessaire pour démarrer effectivement l'activité.

Wafacash, récemment agréé en tant qu'établissement de paiement par Bank Al-Maghrib, a dévoilé le 5 juillet son offre de comptes de paiement et de paiement mobile, baptisée "Jibi".

Le spécialiste des services financiers attend toujours la publication de son agrément au Bulletin officiel, étape nécessaire pour qu'il puisse démarrer son activité.

Samira Khamlichi, Directrice générale de Wafacash, affirme toutefois que son établissement est prêt à exercer son activité normalement, et que l'on peut télécharger l'application de paiement mobile, ouvrir des comptes de paiement et effectuer les transactions qu'ils permettent "dès maintenant". Pour la décision d'agrément, "elle sera publiée dans les prochains jours", nous affirme-t-elle. Contacté par Le Boursier, un agent Wafacash affirme pour sa part que "le lancement est en cours".

Rappelons que les comptes de paiement autorisés par la loi sont au nombre de trois: Les comptes de paiement de type 1, plafonnés à 200 Dirhams, et qui peuvent être alimentés individuellement; et les comptes de paiement de type 2 et 3, plafonnés respectivement à 5.000 et 20.000 Dirhams, qui nécessitent le passage aux agences des établissements de paiement, en l'occurrence Wafacash.

Pour éviter toute confusion, les comptes de paiement de Wafacash et des établissements de paiement à venir diffèrent des "wallets" lancés par les banques récemment, qui sont adossés pour la majorité à des comptes bancaires et adressés à leur clientèle. Les comptes de paiement offrent une alternative aux comptes bancaires en particulier pour la clientèle non bancarisée, le but étant de minimiser l'usage du cash chez se segment, et l'intégrer dans le circuit financier dématérialisé.

Cela étant, les nouveaux comptes de paiement offriront les mêmes fonctionnalités que les wallets déjà proposés par les banques, aussi bien pour les particuliers que les commerçants.

En effet, pour les particuliers, l’application permet d’ouvrir un compte de paiement, de l’alimenter, de payer chez un commerçant, d’envoyer de l’argent vers un mobile ou une agence, de recevoir de l’argent, de payer en ligne, de consulter en temps réel l’historique de ses opérations, de géolocaliser toutes les agences offrant le service et enfin de simuler des frais de transfert.

Aux commerçants, Wafacash propose JibiPro, qui offre la possibilité d’ouvrir un compte de paiement commerçant, d’accepter le paiement par un client, d’envoyer de l’argent vers un compte bancaire, de l’alimenter, de régler un autre commerçant, de recharger un mobile, de payer une facture ou encore de consulter l’historique de ses opérations et de géolocaliser des agences.

JibiPro existe aussi pour les agents détaillants de Wafacash, qui peuvent effectuer toutes les opérations offertes à tous les commerçants en plus de la possibilité d’ouvrir des comptes de paiement pour la clientèle (type 1), d’accepter des versements sur des comptes de paiement et de permettre des retraits sur lesdits comptes de paiement.

D'une autre part, Samira Khamlichi confirme qu'à terme, la nouvelle solution sera payante mais à "quelques dirhams seulement". Elle indique que la grille des tarifs, et ce dans tout le système, sera finalisée après la mise en place de l'interopérabilité, attendue pour le second semestre de l'année.

La directrice générale de Wafacash indique que les outils de communication et de publicité pour Jibi seront lancés dès aujourd'hui. Ce qui donnera certainement une longueur d'avance à la filiale d'Attijariwafa bank en termes de placement de la nouvelle innovation chez le grand public.