Page d'accueil Actus

CFG Bank: 15 agences et 25 guichets «outdoor» d’ici fin 2018

medias24

Près de deux ans et demi après avoir lancé officiellement son activité bancaire, CFG Bank poursuit son développement conformément à sa stratégie et à ses prévisions, selon Youness Benjelloun, Directeur Général de la banque. Les détails.

Près de deux ans et demi après avoir lancé officiellement son activité bancaire, CFG Bank poursuit son développement conformément à sa stratégie et à ses prévisions, selon Youness Benjelloun, Directeur Général de la banque. Les détails.

Lancée en novembre 2015, la plus jeune des banques commerciales poursuit le développement de son activité conformément aux prévisions, notamment en termes d’ouverture de nouvelles agences et d’expérience client, d’après son directeur général.

«Nous sommes en phase avec notre business plan et nos anticipations», souligne Youness Benjelloun.

En termes de réseau, CFG Bank disposait de 13 agences opérationnelles à fin 2017 et compte boucler l’année 2018 avec deux autres supplémentaires. En effet, une agence a déjà vu le jour, en avril dernier, à Tanger ; la seconde accueillera les clients de Marrakech au cours du 3ème trimestre.

Notons que l’ouverture d’une troisième agence à Casablanca est prévue, au plus tard, pour le début de l’année 2019, d’après M. Benjelloun.

La nouvelle banque a également renforcé le nombre de guichets «outdoor» (en dehors des agences, ndlr) : d’ici fin 2018, le nombre de ces guichets passera de 20 à 25, selon le DG de la banque.

Notre interlocuteur précise que l’ouverture de ces guichets auprès des partenaires de CFG Bank, tels que Shell et Carrefour, a connu une accélération remarquable en 2017 et a nécessité des efforts ainsi que des investissements importants.

CFG se positionne sur les crédits immobiliers

L’élargissement du réseau de CFG Bank a été accompagné par le développement de plusieurs offres notamment celles des prêts immobiliers. En effet, la banque s’est distinguée particulièrement sur ce segment par des offres adaptées aux clients quel que soit leur niveau de revenu ou de patrimoine.

«Nos innovations en termes de crédits immobiliers ont connu un grand succès et ont permis d’attirer un nombre important de clients depuis 2 ans», se félicite Youness Benjelloun.

Parmi les offres et les "conditions avantageuses" accompagnant les prêts immobiliers, la banque peut accorder à ses clients un «délai de grâce». En effet, le client peut contracter un crédit immobilier sans pour autant commencer à le rembourser dès le premier mois.

Aussi, un client ayant des contraintes familiales ou des difficultés temporaires telles qu’un changement de travail peut bénéficier d’une suspension de paiement de la traite mensuelle allant jusqu’à 6 mois. Il s’agit d’un décalage de son crédit dans le temps.

Dans le même sillage, rappelons que CFG Bank avait lancé une offre des taux promotionnels sur le crédit immobilier accompagnée d’une première mensualité gratuite à ses nouveaux clients quelle que soit la durée du crédit. Par la même occasion, la banque organise chaque année les Samedis de l’Immo, un évènement dédié au crédit immobilier, où elle mobilise ses conseillers et partenaires pour rencontrer des porteurs de projets immobiliers.

L'introduction en bourse, pas avant 2022

Il convient de noter que l’engagement de la plus jeune des banques de la place, axé principalement sur la qualité de service, a trouvé un écho favorable auprès des clients et a permis un accroissement des dépôts et des crédits au cours de l’année 2017 de plus de 50% : les dépôts ont crû de plus de 58%, à 3,84 MMDH et les prêts et créances sur la clientèle ont grimpé de 54% pour atteindre 1,91 MMDH.

    >> Lire également: CFG Bank : les dépôts et crédits en hausse de plus de 50%

Rappelons que CFG Bank a amélioré son Produit Net Bancaire (PNB) de 21% et a réduit son déficit de 4 MDH par rapport à 2016 pour le ramener à -56 MDH à fin 2017.

Selon Youness Benjelloun, «l’équilibre ne sera atteint qu’après 3 ou 4 ans au minimum».

Il poursuit : «depuis 2008, nous avons investi massivement et continuellement pour lancer nos services bancaires et para-bancaires, et cela continue jusqu’ à aujourd’hui ».

Interrogé sur l’éventualité de s’introduire en bourse, M. Benjelloun nous indique Il y’a de fortes chances que CFB Bank soit cotée en Bourse après 4 ou 5 ans.

Pas de banque de détail en Afrique

S’agissant de l’expansion en Afrique, Youness Benjelloun confirme à LeBoursier que le top management n’a aucune intention de développer une banque de détail en Afrique contrairement à ce qui a été avancé par certains confrères. "Ce n’est pas à l’ordre du jour".

Lorsque l’un des représentants des actionnaires avait annoncé que CFG Bank a pour vocation, à moyen terme, de développer des activités sur le continent africain, cela concernait les activités d’une banque d’affaires notamment l’intermédiation, la gestion d’actifs, la capital-risque, le conseil…

Pour ce qui est de la banque de détail, «nous avons déjà un grand challenge qui est de réussir le développement de l'activité au Maroc», conclut M. Benjelloun.