Page d'accueil Actus

Maroc Telecom: bonne performance au premier trimestre

medias24

Le chiffre d'affaires et le résultat net part du groupe de l'opérateur ressortent en hausse de 5,6% par rapport à la même période un an auparavant.

 
Le chiffre d'affaires et le résultat net part du groupe de l'opérateur ressortent en hausse de 5,6% par rapport à la même période un an auparavant.

Selon le management, cette croissance est imputable à l’amélioration des agrégats au Maroc et à l’international.

Le bénéfice net a en effet suivi la tendance du résultat opérationnel ajusté consolidé du groupe qui a progressé de 8% (+6,6% à taux de change constant) pour atteindre 2,86 MMDH sous l’effet combiné de la hausse de l’EBITDA et la baisse de 0,3% (à taux de change constant) de la charge d’amortissement.

La marge d’exploitation ajustée a enregistré ainsi une hausse de 0,7 point, atteignant 31,8%.

Le chiffre d’affaires du groupe, pour sa part, s’est élevé à près de 9 MMDH, en hausse de 5,6% (+3,5% à taux de change constant) grâce à la croissance du chiffre d’affaires au Maroc (+4,6%) et dans les filiales (+4,9% à taux de change constant).

Un retour à la croissance des activités Mobile au Maroc

Plus en détail, le premier trimestre 2018 confirme le retour à la croissance des activités au Maroc qui ont dégagé un chiffre d’affaires de 5,3 MMDH, en hausse de 4,6%, et ce, grâce aux revenus des activités Mobile (+2,7%) et Fixe (+4,9%) qui profitent de l’engouement que connaissent les offres Haut débit, d'après le top management.

Pour le Mobile, l’ARPU (Average Revenue Per User) pour les trois premiers mois de 2018 s’établit à 57,5 DH, en progression de 1,7% par rapport à la même période un an auparavant.

En effet, l’impact de l’asymétrie des terminaisons d’appel Mobile effective depuis le 1er mars 2017 a été compensé par l’essor de l’Internet Mobile et la réduction de l’impact de la libéralisation de la téléphonie sur IP en novembre 2016.

>> Lire également: Résultats financiers. Le retour de la VoIP impacte le chiffre d’affaires de Maroc Telecom

Ainsi, suite à la croissance du chiffre d’affaires, le résultat opérationnel relatif à ce segment a crû de 7,7% pour s’établir à 1,85 MMDH à fin mars 2018.

De leur côté, les activités Fixe et Internet au Maroc ont réalisé un chiffre d’affaires de 2,3 MMDH, en hausse de 4,9%.

Selon le top management, la croissance de 13,8% du chiffre d’affaires Data faisant bien plus que compenser la baisse de la voix.

Croissance soutenue des nouvelles filiales africaines

S’agissant des activités du groupe à l’international, celles-ci ont généré un chiffre d’affaires de 4,13 MMDH pour ce premier trimestre, en augmentation de 9,6% (+4,9% à taux de change constant).

Cette croissance est attribuable, selon le management, à la croissance des revenus des nouvelles filiales (+11,8% à taux de change constant) notamment en Côte d’Ivoire, au Bénin et au Togo.

Suivant la même tendance, le résultat opérationnel a atteint 1 MMDH, en croissance de 4,5% à taux de change constant grâce à la croissance de l’EBITDA et à la stabilité de la charge d’amortissement.

En outre, le nombre de clients global du groupe s'élève à près de 59 millions à fin mars 2018, en progression de 7,8% sur un an, tiré essentiellement par la croissance des parcs Mobile des filiales ainsi que par la hausse des parcs Haut Débit Mobile et Fixe au Maroc, selon le top management.

Notons par ailleurs que ce premier semestre a été marqué par le paiement de 275 MDH pour les licences en Côte d’Ivoire et au Gabon.

Les comptes du premier trimestre 2017 intégraient 183 MDH de charges de restructuration et le paiement de 438 MDH pour les licences en Côte d’Ivoire et au Togo.

>> Lire également: Maroc Telecom. Une reprise attendue en termes de performance en 2018 (Attijari Global Research)