Tableau de bord

le 18/08/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Globalement, les résultats opérationnels de Risma sont en hausse au titre de l’exercice 2017. Toutefois, le RNPG ressort négatif, suite à l’impact d'une provision sur une participation. 

Globalement, les résultats opérationnels de Risma sont en hausse au titre de l’exercice 2017. Toutefois, le RNPG ressort négatif, suite à l’impact d'une provision sur une participation.

Le résultat net part du groupe (RNPG) de Risma s’est établi à -86 MDH pendant l’année écoulée. Le management explique cette contre-performance par l’impact des éléments exceptionnels, dont principalement une provision portant sur la participation de Risma dans Saemog.

Ainsi, hors éléments exceptionnels, le RNPG s’établirait à 67 MDH, en hausse de 80 MDH.

Pour sa part, le chiffre d’affaires (CA) de Risma a progressé de 4% pour se situer à 1,45 milliard à fin 2017 contre 1,40 MMDH une année auparavant.

Le management explique cette évolution par une bonne performance des hôtels en activité (+44 MDH) et la contribution du nouvel Ibis Rabat (+36 MDH), et ce en dépit des rénovations et de la vente des trois hôtels qui impactent négativement le chiffre d’affaires (-27 MDH).

Pendant l’année écoulée, le taux d’occupation de l’ensemble des hôtels Risma a atteint 65% (62% en 2016) contre 43% (40% en 2016) pour le marché.

S’agissant du résultat d'exploitation (EBIT), celui-ci a enregistré une hausse de 28% pour atteindre 226 MDH  "grâce à la hausse de l’activité et à une bonne maîtrise des charges". La marge de résultat brut d’exploitation, quant à elle, ressort à 15% à fin 2017, en progression de 2 points par rapport à l’année précédente.

Quant à la dette nette, celle-ci s’est élevée à 1,92 milliard de DH, soit une baisse de 9% en comparaison avec 2016. 

Voici les changements au niveau du périmètre de Risma :

> Ouverture de l’Ibis Rabat Agdal en janvier 2017 avec une capacité de 170 chambres ;

> Ouverture de l’Ibis Casablanca Gare en septembre 2017 avec une capacité de 130 chambres ;

> Vente de 3 Ibis en décembre 2017 : Ibis Agadir, Ibis Fnideq et Ibis Tanger FZ (310 chambres) ;

> Important programme de rénovation sur des unités phares : Sofitel Marrakech, Ibis Casablanca City Center, Ibis Casablanca Sidi Maarouf, Ibis El Jadida et Ibis Marrakech Gare, soit 6,5% de la capacité hôtelière de Risma (en nombre de chambre).

A fin 2018, le groupe précise qu’il aura achevé la rénovation de 7 Ibis et du Sofitel Marrakech « Lounge and Spa » (155 chambres, salles de réunions, restaurants, lobby…). Le groupe compte poursuivre également la construction de l’Ibis Abdelmoumen dont l’ouverture est prévue en 2019.

Le groupe souligne que l’activité des hôtels de Risma a connu ‘’un bon démarrage’’ à fin février 2018, marqué par un taux d’occupation de 68%, en hausse de 7 points par rapport à l’année dernière, et un CA en hausse de 12%.

Page d'accueil Actus