Page d'accueil Actus

Les Eaux minérales d'Oulmès: des résultats et un dividende en hausse à fin 2017

medias24

Le groupe Les Eaux Minérales d'Oulmès vient de publier ses résultats au titre de l'année 2017. Ces derniers font ressortir une croissance à deux chiffres et la distribution d'un dividende supérieur à celui de l'exercice précédent. Détails.

Le groupe Les Eaux Minérales d'Oulmès vient de publier ses résultats au titre de l'année 2017. Ces derniers font ressortir une croissance à deux chiffres et la distribution d'un dividende supérieur à celui de l'exercice précédent. Détails.

A fin 2017, le RNPG Les Eaux Minérales d’Oulmès s’élève à 190 MDH, en croissance de 11% par rapport à l’exercice précédent.

Pour sa part, le résultat d’exploitation s’établit à 315 MDH, soit une hausse de 11% par rapport à fin 2016.

Le chiffre d’affaires consolidé, quant à lui, a progressé de 16% par rapport à fin 2016, atteignant ainsi 1,9 MMDH.

En social, le résultat net de la société a atteint 195 MDH à fin 2017, soit un accroissement de 16% par rapport à fin 2016. La marge nette, quant à elle, s’est améliorée de 0,2 points en passant de 10,2% en 2016 à 10,4% en 2017.

Du côté du résultat d’exploitation de la société, celui-ci a crû de 11% par rapport à fin décembre 2016, pour atteindre 301 MDH à fin décembre 2017.

Quant à la valeur ajoutée, celle-ci s’élève à 815 MDH au titre de l’année 2017, en hausse de 8,2% par rapport à l’an dernier, pénalisée par un renchérissement des prix du PET en 2017 selon la société.

En outre, les fonds propres de la société ont atteint les 686 MDH et la rentabilité des fonds propres s’est élevée en 2017 à 29, 5% contre 27,4%, durant l’exercice précédent.

Par ailleurs, concernant l’activité commerciale, les ventes en unités ont progressé de 15% et les ventes en litres en ont réalisé une croissance de 10%.

Ainsi, le chiffre d’affaires, pour sa part, a enregistré une croissance de 13% par rapport à fin 2016, pour se situer à 1,87 MMDH à fin 2017.

"Le groupe a enrichi son portefeuille avec de nouvelles références sous la marque Orangina, introduits de nouveaux packagings dans le paysage des eaux minérales naturelles (Sidi Ali 1L et Ain Atlas 3L) adaptant son offre à de nouvelles tendances du marché marocain", indique un communiqué du groupe.

Notons que le groupe a également développé la première eau minérale gazeuse naturellement fruitée.

"La société s’attend à ce que ces nouvelles références constituent une part non négligeable de son activité à l’avenir", lit-on sur le communiqué.

Un dividende en progression de 12%

S’agissant de rémunération des actionnaires, le Conseil d’Administration proposera à l’Assemblée Générale annuelle, qui sera convoquée pour le 30 avril 2018, la distribution d’un dividende de 84 DH/ action, soit une hausse de 12% par rapport à l’exercice précédent.

Perspectives du top management

Par ailleurs le management du groupe estime que le marché marocain des eaux en bouteille devrait poursuivre son trend historique, réduisant ainsi l’écart observé entre la consommation moyenne par habitant au Maroc et celle dans les pays du pourtour méditerranéen.

"La société ambitionne de préserver sa position de leader dans le pays et de construire progressivement son histoire africaine", peut-on lire sur le communiqué.

"Les investissements industriels, logistiques et R&D resteront donc au cœur de la stratégie du groupe tandis que les opportunités de développement dans la sous région continueront d’être examinées afin de concrétiser la vision de l’entreprise", indique la même source.