Page d'accueil Actus

4 questions à Hazim Sebbata (Cash Plus)

medias24

Cash Plus compte parmi les cinq établissements de paiement marocains ayant obtenu le nouvel agrément de Bank Al-Maghrib (BAM), le 14 février dernier. Qu'apporte cet agrément pour Cash Plus? Quels sont les objectifs et les espérances de celle-ci après l’obtention de cet agrément? Hazim Sebbata, DG, répond à LeBoursier.

Cash Plus compte parmi les cinq établissements de paiement marocains ayant obtenu le nouvel agrément de Bank Al-Maghrib (BAM), le 14 février dernier. Qu'apporte cet agrément pour Cash Plus? Quels sont les objectifs et les espérances de celle-ci après l’obtention de cet agrément? Hazim Sebbata, DG, répond à LeBoursier.

>LeBoursier: Quelles sont les nouvelles activités que vous pouvez excercer désormais suite à l'obtention de cet agrément par BAM? Que vous apporte cet agrément?

Hazim Sebbata : Cela fait plus de 3 années que nous préparons cette extension d'agrément. Nous mettrons en place des produits adaptés aux besoins de nos clients que nous avions identifiés dans plusieurs études de marché (étude quantitatives et qualitatives).

Ainsi, nous allons émettre des moyens de paiement innovants et hautement sécurisés qui vont permettre à nos clients de bénéficier de tous les services de l'écosystème financiers actuels.

 Notre objectif est de contribuer fortement à l'inclusion financière en offrant des services de qualité à prix adaptés. Nous avons ainsi opté pour des canaux diversifiés, nos clients pourront accéder à nos services en agence ou via mobile.

Il faut noter que nous avons beaucoup investi ces dernières années pour préparer cette extension d'agrément: d'abord dans le capital humain à travers le recrutement d’experts dans chacun des domaines (SI, monitoring, monétique, conformité, gouvernance) ainsi que dans notre SI afin d'assurer sa conformité à toutes les normes internationales de sécurité.

Nous avons également investi dans un système de fidélité, CRM. Notre réseau s'est développé de manière à être plus proche des clients partout dans le royaume et ainsi à contribuer à l’inclusion financière. Nous sommes d'ailleurs aujourd'hui présents dans nos 1300 agences, totalement dédiées à nos activités.

Nous nous sommes permis également de préempter cette extension de licence en investissant notamment dans des partenariats tels que des systèmes de gestion de monétiques (S2M) et en applications mobiles. Cash Plus s'est également préparé à ce nouveau statut en lançant une démarche de certification ISO 9001.

>Quels sont vos objectifs ainsi que vos espérances après l'obtention de cet agrément?

-Notre objectif est d'abord d'apporter des solutions innovantes à nos clients, leur faciliter la vie et l'accès aux services financiers. Nous souhaitons également recruter de nouveaux clients n'ayant pas accès à ce type de services et contribuer ainsi à leur inclusion financière.

>Quel est votre apport pour le secteur bancaire?

-La réglementation nous impose de déposer l'argent de nos clients en totalité dans un compte de cantonnement. Nous allons donc collecter des dépôts pour les déposer dans une banque commerciale, soit des ressources pour celle-ci. Ainsi, tout le cash qui a échappé aux établissements bancaires va pouvoir être collecté par nous à travers ce mécanisme.

> Cash Plus vue par Hazim Sebbata...

-Cash Plus a été fondée en 2004, et a connu, depuis fin 2014, une accélération de sa dynamique et s’est rapidement imposée comme «supermarché de services» en assurant des prestations comme le transfert d’argent, le paiement de factures, d’impôts, taxes et vignettes ainsi que les recharges et abonnements téléphoniques, point relais & change de devises. L'entreprise compte aujourd'hui plus de 1300 points de vente.