Page d'accueil Actus

La dépréciation du dirham face à l’euro n'a aucun lien avec la flexibilisation des changes

medias24

La dépréciation du Dirham face à l’euro n’a rien à voir avec la flexibilisation du régime de change qui est entrée en vigueur le lundi 15 janvier 2018. Explication. 

La dépréciation du Dirham face à l’euro n’a rien à voir avec la flexibilisation du régime de change qui est entrée en vigueur le lundi 15 janvier 2018. Explication.

C'est une évidence pour ceux qui suivent au plus près les mouvements des devises, au Maroc et à l'international. Mais ce n'est pas forcément évident pour les autres.

Des importateurs de petite taille, qui achètent en Europe, semblent convaincus que le Dirham s'est déprécié en raison de la flexibilisation des changes, car la facture pour des produits identiques, leur revient plus cher que par le passé. Il n'en est rien. La raison de la hausse de cette facture ne réside pas au Maroc. C'est l'Euro qui s'est apprécié.

Le cours du dirham est déterminé à partir de l’évolution du panier de monnaie composé de l’euro et du dollar. Ainsi, l’évolution de la parité EUR/MAD est liée principalement à la variation de la parité EUR/USD sur le marché international.

Sur le marché international, l’euro devient de plus en plus fort face au dollar. C’est un constat qui s’est confirmé encore plus au début de l’année 2018.

Au cours du mois de janvier, la parité EUR/USD a augmenté de 4%, passant d’à peu près 1,21 dollars pour un euro au 1er janvier 2018, au plus de 1,25 dollars pour un euro au 25 janvier 2018. 

Cette variation de 4% au cours du mois de janvier 2018 explique la légère fluctuation du dirham sur le marché local, au moment du passage au nouveau régime de change.

 

 

Source: BMCE Capital Markets

 

Source: BMCE Capital Markets

En évoluant à la hausse face au dollar, l’euro s’est apprécié de plus de 6% face au dirham en une année. La parité EUR/MAD est passée de 10,6 dirhams pour un euro au 1er janvier 2017 à 11,32 dirhams pour un euro au 12 février 2018.

Source: BMCE Capital Markets

Suite à la hausse de l’euro par rapport au dollar, celui-ci a reculé de plus de 8% face au dirham. En l’espace d’une année, la parité USD/MAD est passée de 10,1 dirhams pour un dollar au 1er janvier 2017, à 9,23 dirhams pour un dollar au 12 février 2018.

Source: BMCE Capital Markets

Toutefois, même après l’élargissement de la bande de fluctuation du dirham, les parités EUR/MAD et EUR/USD se situent toujours à l’intérieur de l’ancienne bande de fluctuation (+/-0,3%).

Comme l’avait expliqué Abdelmalek Benabdeljalil, directeur de BMCE Capital Markets, lors de la rencontre-débat organisée par l’ASMEX au tour du régime de change, le dirham continue d’évoluer à l’intérieur de l’ancienne bande de fluctuation puisque le marché (Import/export) s’auto-suffit. ‘’Le volume qui transige par les banques, plus précisément, par les salles de marché, est plus ou moins à l’équilibre’’, a-t-il expliqué en concluant que ‘’la cotation du dirham est restée quasiment dans le même niveau’’.