Tableau de bord

le 20/09/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Pour eux, le cours de souscription (125,3 DH) est nettement en deçà du prix de valorisation du titre estimé selon leur calcul à 157 DH. Le titre est en plus une véritbale valeur refuge dans un marché marqué par "l’anxiété et la méfiance" envers les titres cycliques. 

Maroc Telecom : les analystes de Crédit du Maroc recommandent de souscrire à l'OPV

Par A.L. | LE 25-06-2019 
Pour eux, le cours de souscription (125,3 DH) est nettement en deçà du prix de valorisation du titre estimé selon leur calcul à 157 DH. Le titre est en plus une véritbale valeur refuge dans un marché marqué par "l’anxiété et la méfiance" envers les titres cycliques.

Sur la base d’un taux d’actualisation de 7,38%, la valorisation par la méthode DCF a conduit à un prix théorique de 157 DH par action (coupon détaché), ce qui représente un potentiel de hausse de 20,4% compte tenu du prix de l’OPV de 125,3 DH.

>>> Lire aussi: Les actions Maroc Telecom seront vendues au public à 125,3 DH

Selon la banque d’affaires, Maroc Telecom est une valeur excellemment défensive offrant un rendement nettement meilleur que le marché.

« Première capitalisation boursière de la cote casablancaise, Maroc Telecom a démontré, depuis son introduction en bourse en 2004, une certaine résilience face aux différents aléas du marché casablancais », estiment les analystes.

>>> Lire aussi: Attijari recommande aux investisseurs de souscrire à l’OPV de Maroc Telecom

Selon eux, l’opérateur télécoms coté représente une valeur de refuge par excellence dans un marché boursier marqué par l’anxiété et la méfiance envers les titres cycliques. En effet, l’action dispose d’un faible risque et présente un rendement constant, nettement supérieur à celui du marché (5% contre 3,5% pour le MASI).

«Historiquement, le titre Maroc Telecom atténue les mouvements baissiers du MASI avec une décorrélation palpable en 2018 », souligne-t-on.

Rappelons qu’à l’issue de l’année écoulée, le marché a clôturé sur une baisse de plus de 8% alors que l’action Maroc Telecom a gagné près de +6%

Source: Crédit du Maroc

"Un nouveau cycle de croissance se dessine "

«Au vu de l’ensemble des remaniements technologiques, socio-démographiques et réglementaires, Maroc Telecom revoit, en continu, son business model afin d’assurer une croissance pérenne», ajoute-t-on.

Les analystes expliquent qu’avec l’entrée des filiales acquises en 2015 dans le périmètre de consolidation, l’opérateur entame un nouveau cycle de croissance marqué par un redressement du revenu moyen du segment Mobile après plusieurs années consécutives de baisse, des performances notables du haut débit ainsi qu'une accélération des investissements entrepris au niveau de l’ensemble des filiales. 

«A présent, on assiste à une nouvelle transformation du secteur des télécommunications. En effet, avoir accès à l’Internet est devenu beaucoup plus important que le nombre et la durée des communications téléphoniques. Ainsi, grâce au déploiement accéléré de ses réseaux (3G et 4G+ pour le Mobile, ADSL et fibre optique pour le Fixe), Maroc Telecom compte tirer profit du fort engouement que connaît l’Internet et accompagner la hausse des usages qui va se poursuivre dans les années à venir», confirme l’équipe Crédit du Maroc.

En plus, l’opérateur doit faire face à une concurrence accrue sur le segment Mobile. Toutefois, celui-ci compte renforcer son leadership en se distinguant par sa qualité de service et la poursuite d’une politique constante d’innovation, indique la même source. 

«Cela se traduit par le maintien d’un important programme de modernisation de ses réseaux, avec le déploiement de technologies très haut débit aussi bien pour le Fixe que pour le Mobile».

«En outre, Maroc Telecom est censé intégrer, dans son modèle économique, de nouveaux services favorisant l’inclusion financière de la population comme le Mobile Money», concluent les analystes.

Indicateurs financiers annuels prévus par Crédit du Maroc

 

 

Page d'accueil Actus