Page d'accueil Actus

Le Maroc, 2e exportateur de services en Afrique

medias24

En 2018, les exportations de biens et services des économies africaines devraient poursuivre leur croissance et progresser respectivement de 10,4% et 13,7%. En 2017, le Maroc a été le 2e exportateur de services et le premier en termes de connectivité au réseau de lignes maritimes en Afrique.

En 2018, les exportations de biens et services des économies africaines devraient poursuivre leur croissance et progresser respectivement de 10,4% et 13,7%. En 2017, le Maroc a été le 2e exportateur de services et le premier en termes de connectivité au réseau de lignes maritimes en Afrique.

En 2018, les exportations mondiales de marchandises devraient enregistrer une croissance de 10,4% atteignant 19.600 milliards de dollars, selon le «Handbook of Statistics 2018» publié par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Rappelons que les quatre principaux exportateurs mondiaux sont la Chine, les États-Unis d’Amérique, l’Allemagne et le Japon, avec des taux de croissance compris entre 6 et 9%.

Le rapport relève une reprise du commerce mondial qui s’est surtout manifestée du côté des exportations. Les exportations de biens africaines y ont contribué puisqu’elles ont augmenté, pendant l’année écoulée, deux fois plus vite (+16,4%) que les importations (+7,6%).

Parmi les économies africaines en développement, le Maroc est le 5e importateur avec une valeur des importations de 45 milliards de dollars en 2017, soit une part de 0,25% dans le total des importations mondiales. En revanche, le Royaume ne figure pas sur la liste des cinq principaux exportateurs africains de marchandises.

Notons que l’Afrique du sud reste le premier importateur et exportateur des biens parmi les pays africains.

Importations et exportations de biens des principales économies africaines en 2017

Source: Handbook Statistics 2018, CNUCED

Pour leur part, les exportations mondiales de services devraient croitre de 9,5% en 2018 après une hausse de 7,8% en 2017, prévoit-on.

En 2017, les exportations africaines en matière de services ont progressé de 13,7%, soit une croissance un peu plus rapide que celle des importations qui augmentent de 10,4%.

Le Maroc est classé 2e exportateur après l’Egypte, avec un montant de 17 milliards de dollars, soit une part de 0,32% dans le total des exportations de services mondiales.

Le Royaume est suivi par l’Afrique du Sud, le Ghana puis le Nigéria avec des parts respectives de 0,29%, 0,12% et 0,09%.

Notons que le solde du compte courant de la balance des paiements marocaine est déficitaire de 4 milliards de dollars, soit 3,5% du PIB.

Importations et exportations de services des principales économies africaines en 2017

Par ailleurs, le commerce maritime international a pris de l'ampleur en 2017, les volumes ayant augmenté de 4%. Il s’agit de la croissance la plus rapide des cinq dernières années.

En Afrique, le Maroc arrive toujours en tête du classement en 2017 en termes de connectivité et de transport maritime international. Il est suivi de l’Egypte puis de l’Afrique du Sud.

Indice de connectivité des lignes maritimes des pays africains les plus connectés 

A l'échelle mondiale, le pays ayant l'économie la mieux connectée au réseau mondial de lignes maritimes, telle que mesurée par l'indice de connectivité des lignes maritimes de la CNUCED, était la Chine.