Page d'accueil Actus

OCP: la hausse des prix et de la demande booste l'activité à fin septembre

medias24

Au cours des neuf premiers mois de l'année en cours, l'activité du groupe OCP est en nette amélioration notamment grâce à une hausse des prix et de la demande. Ceci s'est traduit par une progression de 23% des ventes d'engrais et de 15% de celles de l'acide. Détails.

 

 

 

 

Au cours des neuf premiers mois de l'année en cours, l'activité du groupe OCP est en nette amélioration notamment grâce à une hausse des prix et de la demande. Ceci s'est traduit par une progression de 23% des ventes d'engrais et de 15% de celles de l'acide. Détails.

A fin septembre 2018, le chiffre d’affaires d’OCP a augmenté de 14% par rapport à la même période en 2017, pour atteindre 41 MMDH. Selon le top management, cette hausse résulte essentiellement des segments des engrais et de l’acide.

Les ventes d’engrais ont augmenté de 23% et celles d’acide de 15% grâce à l’amélioration des prix dans les deux segments ainsi que la hausse des volumes d’engrais. Les prix et les volumes de la roche quant à eux sont restés globalement stable.

D’après le groupe, la hausse des prix de vente s’explique essentiellement par un renforcement de la demande en acide et en engrais finis ainsi que par la hausse du coût des matières premières au cours de la période considéré.

Les exportations d’OCP ont augmenté en direction de la plupart des régions, en particulier vers l’Asie et les Amériques. Le management explique cette croissance par plusieurs facteurs :

> Une forte demande aux Etats-Unis suite à la réduction des capacités de production dans le pays;

> Une légère reprise des importations brésiliennes ;

> Une augmentation des importations en Inde, où la baisse des stocks et la réduction de la production locale, du fait de pressions environnementales, ont stimulé la demande.

La marge brute a donc atteint, durant cette période, 27,8 MMDH contre 23,6 MMDH, et "a été soutenue par la croissance des volumes et des prix de vente ainsi que les optimisations opérationnelles générant une économie de coûts durable. Toutefois, ces effets positifs ont été partiellement compensés par l’augmentation des coûts des intrants", souligne le groupe dans sa communication financière.

Des dépenses d'investissement de 7,2 MMDH à fin septembre

Grâce à la montée en puissance continue du pipeline, le management indique que les économies de coûts réalisées sur le transport de la roche depuis le début de l’exercice s’élèvent à 1,6 MMDH contre 1,3 MMDH pour la même période de l’année dernière. Le total d’économies générées depuis la mise en place du pipeline en avril 2014 s’élèvent à 5,5 MMDH.

Pour ces neuf premiers mois, l’EBITDA a augmenté de 27% pour atteindre 12,8 MMDH. Ainsi, la marge d’EBITDA est passée de 28% à 31% en une année.

Par rapport aux dépenses d’investissement, celles-ci ont atteint 7,2 MMDH à fin septembre 2018. La quatrième unité d’engrais de la plateforme de Jorf Lasfar est en phase de production depuis son lancement en avril 2018, souligne-t-on.

Durant le troisième trimestre seulement, le chiffre d’affaires du groupe OCP a atteint 14,5 MMDH contre 12,8 MMDH au T3-2017, grâce à "la forte augmentation des exportations d’engrais finis".

Le résultat opérationnel ressort à 3,3 MMDH, en hausse par rapport à un montant de 2,55 MMDH au T3-2017.