Page d'accueil Actus

Crédit du Maroc: une hausse de 32,4% du résultat net consolidé est attendue à fin 2018

medias24

Pour l’année 2018, Crédit du Maroc s’attend à une hausse de ses ressources et crédits. Ce dynamisme commercial entrainerait, selon le groupe, une hausse des principaux indicateurs financiers et bénéfices. Par ailleurs, la banque aurait investi 159 MDH à fin 2018 dont 109 MDH pour les investissements IT.

Pour l’année 2018, Crédit du Maroc s’attend à une hausse de ses ressources et crédits. Ce dynamisme commercial entrainerait, selon le groupe, une hausse des principaux indicateurs financiers et bénéfices. Par ailleurs, la banque aurait investi 159 MDH à fin 2018 dont 109 MDH pour les investissements IT.

Le programme d’investissement de Crédit du Maroc suppose qu’au terme de l’année 2018, le groupe aurait investi une somme de 159,7 MDH dont 109 MDH réservés aux investissements IT. C'est ce qui ressort de la note d'information de la banque, publiée à l'occasion d'uneémission d'emprunt obligataire subordonné.

Notons que ce montant global est plus important que celui de 2017 qui s’élève à 127,6 MDH (voir tableau-ci-dessous).

Source:  Note d'information, CDM

S’agissant des prévisions financières, Crédit du Maroc s’attend à un résultat net consolidé en hausse de 32,4% en 2018 (en glissement annuel).

Le résultat brut d’exploitation (RBE) et le produit net bancaire (PNB) devraient progresser respectivement de 6,9% et de 4,3% en glissement annuel, pour atteindre 1,06 MMDH et 2,27 MMDH à fin 2018.

En face, les frais généraux devraient augmenter de 2,1% par rapport à l’année 2018. 

La banque estime également que le coût du risque prévisionnel baisserait à 328,3 MDH.

Les crédits et les dépôts augmenteraient avec la même cadence à fin 2018

En termes de réalisations commerciales, la banque prévoit des ressources en légère hausse (+2,2%) pour atteindre 41,5 MMDH.

Les crédits à la clientèle devraient enregistrer, pour leur part, une progression de 2,3% atteignant 40,2 MMDH, suite à "une baisse significative des créances en souffrance, au renforcement du positionnement du Crédit du Maroc auprès des grandes entreprises, au développement d’offres compétitives pour les particuliers ainsi qu’à l’accompagnement des petites et moyennes entreprises", souligne le groupe dans sa note d’information.

Les 4 orientations du plan stratégique du Crédit du Maroc

Rappelons que les ambitions fixées dans le cadre du plan stratégique du Crédit du Maroc «CAP 2020» se déclinent autour de 4 orientations majeures. Selon le groupe, il s’agit :

d’accroitre l’efficacité commerciale à travers l’optimisation du réseau d’agences, la montée en puissance de la bancassurance, l’accélération du financement de l'habitat, le développement de la banque privée, une présence plus accrue auprès des multinationales, le lancement de l’activité participative Arreda et le développement des écosystèmes, automobile, aéronautique, énergies renouvelables…;

> de mettre l’efficacité opérationnelle au service de la satisfaction clients notamment en passant par la modernisation du système d’information, la transformation et l’industrialisation des process et la construction du nouveau siège Crédit du Maroc;

de viser l’excellence des ressources humaines notamment à travers le développement d’une politique dynamique de gestion des compétences et la mise en place de politiques et d’outils modernes de gestion des ressources humaines;

d'améliorer le profil de risque et le dispositif de conformité pour une rentabilité durable en misant, entre autres, sur la performance de l’activité de recouvrement et l’efficience dans la gestion des risques.